En 1985, le Conseil Général décide de s’investir directement dans des relations de coopération avec des régions d’Afrique, répondant ainsi à un “ devoir de solidarité internationale ” avec des territoires en développement. Le choix du Conseil Général se porte alors notamment sur le Département de Tchirozérine au Niger.

La coopération avec le département de Tchirozérine, qui contient la commune d’Agadez a été mise en place en 2004. Cette coopération est aussi financée par certaines communes costarmoricaines : communauté des communes de Guingamp, d’Arguenin Hunaudeye, Saint-Brieuc, Trebrivan, Lanion et Langueux. Elle porte sur plusieurs volets, entre autres : l’éducation, la santé, la formation des élus et l’administration communale.

Sa mise en oeuvre dans le domaine de l’éducation a été confiée à Tarbiyya-Tatali (RAEDD) qui s’appuie sur son Antenne d’Agadez et des élus municipaux des communes nigériennes concernées. Quatre actions sont engagées :

Archives