A Dogon Doutchi, se trouve la Maison des Jeunes et de la Culture Yazi Dogo. Elle a pour l’instant très peu d’activités, par manque de moyens. Tarbiyya Tatali a comme projet d’y développer un centre de ressources sur la culture de l’Arewa. Rassembler des éléments permettant de mieux connaître Yazi Dogo est une étape dans la mise en place de ce projet.

Qui est Yazi Dogo ?

Enseignant de profession, il est surtout très connu et très apprécié du public nigérien comme homme de théâtre : acteur, auteur, metteur en scène. Il a écrit une trentaine de pièces et une centaine de sketches. Elles ont été notamment diffusées par la télévision nigérienne depuis son démarrage en 1978.

Son théâtre est joué en français, en haoussa sa langue maternelle.

Né vers 1942 à Maizari, dans le département de Dogon Doutchi, il est actuellement retraité.

Il continue à diriger la « Troupe Yazi Dogo ».

Il puise son inspiration dans la tradition historique (par exemple la légende du méchant roi Kabrin Kabra qui voulait tuer tous les vieux), les thèmes d’actualité (comme la lutte contre la corruption) et des pièces drôles ou comiques, car les gens aiment beaucoup rire dans la société haoussa. Il contribue également à la sensibilisation sur divers aspects de la condition des femmes (comme la scolarisation des filles, le mariage précoce ou forcé, l’espacement des naissances et la malnutrition) ou encore le Sida, la polio ...

Son CV donne beaucoup d’informations.

Pour en savoir plus sur Yazi Dogo

Plusieurs études ont été consacrées à l’oeuvre de Yazi Dogo, nous citons un entretien et une video où des membres de notre association ont joué un rôle actif.

L’entretien entre Yazi Dogo et Jean-Dominique Penel

Il a été réalisé le 22 octobre 1989, et publié dans le volume I de Rencontre, Littérature nigérienne, Editions du Tenere, édité par J.-D. Penel et A. Maïlele.

La vidéo réalisée par Joanna Cussigh


Yazi Dogo par PromoChabrol

C’est une vidéo d’une vingtaine de minutes, intitulée « Yazi Dogo et le théâtre populaire nigérien », réalisée par Joanna pendant un séjour solidaire au Niger en 2010.

Yazi Dogo
Yazi Dogo