Mise en place de moulins à mil dans la commune de Dankassari

.Au Niger, le pilage du mil est une activité journalière et épuisante, qui n’est faite que par les femmes.

L’importance des travaux ménagers à effectuer par les jeunes filles est une des raisons de leur faible scolarisation.

Installer un moulin à mil, c’est permettre à un groupement féminin d’augmenter ses revenus, c’est aussi soulager toutes les femmes du quartier dans leur vie quotidienne !

Un prêt, possible grâce à une subvention de la commune de Cesson-Sevigné a permis à un groupement féminin d’acheter un moulin à mil qui a été installé début 2009 à Dankassari.

En 2010, deux nouveaux moulins ont été installés à Bawada Gida et Lougou dans le cadre de la coopération décentralisée Cesson-Dankassari.
En 2011, l’action s’est poursuivie avec des moulins à mil à Dogontapki et Kamrey.
En 2012, il y a eu un moulin à mil mis en place a Jarkassa.
En 2013, il y a eu un moulin à mil mis en place a Karkim Mallam et le moulin de Lougou a été répare, l’accent a été mis sur le suivi des installations.

En 2016, à la suite de l’état des lieux des banques céréalières et des moulins, un plan de formation de l’ensemble des Comités de Gestion des moulins de la commune a été réalisé, ainsi que des formations de meuniers et meunières et leur équipement d’une trousse à outils. Les moulins de Dogontapki, Kamrey et Lougou ont été réparés, et deux nouveaux moulins ont été installés à Bourtou et à Chanono.

Jeune pileuse
Jeune pileuse