Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer : apprentissage démocratique favorisant les échanges, le respect de la règle, la recherche de l’excellence et l’acceptation de la défaite.

Olympiade de la jeunesse du Niger

C’est pourquoi l’Etat nigérien a initié avec le soutien du service de Coopération de l’ambassade de France un projet sportif, « Olympiade de la jeunesse du Niger » (OJEN), visant à redynamiser l’éducation physique et sportive (EPS) dès l’école primaire.

Le projet s’appuie sur le réseau éducatif et culturel franco-nigérien, avec les CCFN de Niamey et de Zinder, les Alliances françaises d’Agadez et de Maradi, le Lycée français La Fontaine de Niamey.

OJEN a mis en place 4 équipes projets régionales, mobilisant chacune une dizaine de personnes et animé par un secrétariat à l’organisation nationale, basée au CCFN Jean Rouch de Niamey.
Son principe : organiser des rencontres sportives mixtes (avec parité filles garçons pour toutes les disciplines) tout au long de l’année scolaire 2019/2020, ainsi qu’au dernier trimestre 2020.
36.000 enfants de 60 écoles primaires situées dans 4 villes (Niamey, Agadez, Maradi, Zinder) sont concernés.
400 enseignants ont été formés à l’EPS et chaque école participante a reçu les équipements de base : chasubles pour enfants, survêtements pour les enseignants, ballons de football, rugby, volley-ball, matériel pour l’athlétisme et le langa, et caisses à pharmacie garnies.

Rencontres interrégionales
Les Premières Olympiades sportives et culturelles de la jeunesse se sont déroulées à Zinder du 29 février au 1er mars 2020, réunissant plusieurs milliers d’élèves venus des 4 régions du projet.

Du 23 au 25 octobre 2020, c’est Maradi qui a organisé sa rencontre interrégionale, avec pour sa délégation la participation de 20 élèves de Maradi, 10 élèves de Tibiri et 10 d’élèves de Dogondoutchi et de Dankassari dans le cadre des coopérations décentralisées Orsay -Dogondoutchi et Cesson-Dankassari , soit 5 élèves de Dankassari (3 garçons et 2 filles) et 5 élèves de Dogondoutchi (3 filles et 2 garçons). Sans compter les élèves venus des autres délégations régionales, soit 100 participants au total. Au programme des épreuves : cross, foot et langa, agrémentées de démonstrations sportives (arts martiaux - vortex - taekwondo - rugby - volley) et activités culturelles.

Les Olympiades locales de la jeunesse d’Arewa

Dans le cadre de l’OJEN sont organisées les « Olympiades inter écoles Football et Cross » qui se dérouleront dans les deux communes de Dogondoutchi et de Dankassari, dans le cadre des Coopérations décentralisées Orsay - Dogondoutchi et Cesson-Dankassari (AESCD Tarbiyya Tatali).

Ces Olympiades sont mises en œuvre, animées et encadrées par l’Arewa Football Club, soit les 9 membres du CA de l’AFC, les 22 joueurs de l’équipe départementale, leurs trois entraîneurs, les enseignants d’éducation sportive. Il bénéficie de l’appui organisationnel du RAIL et du RAEDD, structures respectives de la coopération décentralisée Orsay - Dogondoutchi et Cesson-Dankassari, et de la fédération de gestion des COGES des écoles primaires.
Il bénéficie également du soutien financier de l’Ambassade de France, et de celui de l’Association Echange avec Dogondoutchi.

Dans les deux communes, elles concernent les niveaux CE2 et CM1 de quatre écoles primaires motivées pour organiser des olympiades de football dans la mixité, et 18 collèges niveaux 6e et 5e pour organiser des olympiades de Cross entre des équipes mixtes également mixtes.
Les Olympiades se dérouleront sur 7 mois, d’octobre 2020 à avril 2021. En février 2021, Also saïdou, président de l’AFC a ouvert les Olympiades avec les premiers entraînements.

Un reportage photographique financé par l’AESCD sera réalisé par le photographe nigerien Abdoul Aziz Soumaïla. Ce reportage sera proposé au Niger pour le CCFN et les alliances françaises. Il pourra être montré en France (Cesson, Orsay) et sera publié sur le site web de Tarbiyya Tatali et de l’Association Echanges avec Dogondoutchi.