Cette action est terminée.

A Lillato : Une réussite impressionnante à l’entrée en sixième

Conséquence directe du programme « Un manuel par élève et par discipline », les 51 élèves de CM2 de l’école de Lillato ont tous réussi le concours d’entrée en sixième en juin 2002. Aucun élève du village n’avait jamais réussi cet examen auparavant. Une grande fête a été organisée en l’honneur des élèves et de leurs enseignants.

Un problème à résoudre

Comment continuer la scolarité en collège ? L’entrée au collège nécessite de quitter le village et d’être hébergé en ville à Dogon Doutchi, située à 30 kilomètres. Traditionnellement, des membres plus ou moins proches des familles acceptent d’héberger les enfants des villages lors de leur scolarité en ville. Mais là, il s’agissait de trouver 51 maisons d’accueil ! De plus, les conditions d’une bonne scolarité ne sont pas toujours réunies lorsque les enfants sont accueillis chez des particuliers. Ceux-ci peuvent faire travailler l’enfant en dédommagement des frais engagés pour son hébergement. Il en découle de nombreuses sorties du système scolaire car les jeunes collégiens et collégiennes ne peuvent assurer simultanément travail générateur de revenu ou travail domestique et travail scolaire.

La solution : organiser un internat

Les parents de Lillato ont donc décidé de prendre eux-mêmes en charge l’hébergement de leurs enfants. Ils ont organisé un internat, c’est-à-dire qu’ils ont loué une maison, ont acheté du matériel de cuisine et la nourriture nécessaire... L’accueil et la cuisine sont assurés par une famille du village qui est partie s’installer en ville.

Ils ont demandé une aide financière pour le loyer de la maison, aide qui leur a été fournie par la commune de Plélan le Petit, contactée par Tarbiyya Tatali.

Depuis 2007, les collégiens vont au collège de Goubeye qui est plus proche de chez eux, l’aide de la commune de Plélan le Petit est maintenue et permet d’acheter des livres de classe aux collégiens de Lillato.

Photo d'Alain Roux
Photo d’Alain Roux