Contexte et objectif

Les villages de la commune rurale de Dankassari sont dépourvus de fourniture d’électricité par les réseaux de transport du fournisseur national (Nigelec), mais ils ont des besoins croissants. Les équipements existants sont surtout des groupes électrogènes et dans certains cas des panneaux solaires.

L’objectif du projet est de développer une alimentation électrique progressive en fonction d’une part des priorités et d’autre part des disponibilités de financement. La solution proposée utilise des moyens techniques banalisés accessibles aux techniciens locaux et garantit par là même une meilleure maintenabilité.

Priorités

Le projet est de fournir en électricité différents services du chef lieu de la commune de Dankassari. Le village a des besoins relativement bien identifiés et dispose déjà de certains équipements, en particulier un forage équipé d’une pompe alimentée en alternance par des cellules photovoltaïques et un groupe électrogène.

Les premiers services prioritaires pour la fourniture en électricité sont les suivants :

  • Eau : pompage pendant une durée journalière d’au moins 15h (assurer 75m3 d’eau pour un débit à la pompe de 5m3/h), dont 5 h de pompage de nuit.
  • Centre médical : alimentation d’un réfrigérateur, d’un ventilateur, de matériels et d’appareillages médicaux et éclairage nocturne ( 3 h et à volonté en urgence)
  • École : éclairage 3 h en nocturne
  • Moulins à mil : alimentation diurne
  • Alimentation électrique des outils informatiques et multi-média, recharge des portables jour et 3 h de nuit.

Premières actions

Lors de la visite à Cesson-Sévigné du Maire de Dankassari en novembre 2013 les deux premiers objectifs ont été identifié, à savoir :

  • Eclairage d’une école particulièrement symbolique et importante pour la commune car existant depuis 50 ans (anniversaire en 2014)
  • Fourniture en électricité du centre médical (CSI) : lumière, réfrigérateur, alimentation pour l’informatique, où est basé le seul médecin de la commune.

Ces deux équipement ont été terminés en 2015.

Financement : participation du Conseil Municipal des Jeunes, financement de la ville de Cesson, contribution loi Oudin du SDE 35, participation de la commune de Dankassari (montage, installation).

Equipement en énergie de Bawada Guida et Gofawa

En 2017-2018, il s’agit d’installer deux plates-formes multifonctionnelles une dans le village de Gofawa, financée par le Syndical de l’Energie 35 et les partenaires de l’AESCD, et l’autre dans le village de Bawade Guida, financée par l’Etat nigérien.

La plate-forme multifonctionnelle de Gofawa, mise au point par un entrepreneur de Dogondoutchi est innovante, puisqu’elle comprend un groupe électrogène qui lance ensuite un moteur. C’est un confort et une sécurité essentiels pour les usagers, puisque le démarrage se fait en poussant un bouton.
Cette plate-forme innovante permet d’envisager par la suite la création d’un mini-réseau dans le village.

Equipement d’une Maternité, de Centres de Santé Intégrés et de cases de santé

En 2016-2017, les trois autres Centres de Santé Intégrés de la commune rurale de Dankassari, dans les villages de Goubeye, Bawada Guida et Rouda Goumondaye, ont été équipés, grâce à un nouveau financement du Syndicat de l’Energie 35, de la ville de Cesson et des fonds propres de l’AESCD.

Fin 2018, la nouvelle Maternité de Dankassari, située près du CSI, a été équipée en énergie solaire grâce à un nouveau financement du Syndicat de l’Energie 35, de la ville de Cesson et des fonds propres de l’AESCD.

Début 2020, le Centre de Santé Intégré de Gofawa et les deux cases de santé de Bawada Dagi et Dogontapki ont été équipés en énergie solaire grâce à un nouveau financement du Syndical de l’Energie 35, de la ville de Cesson, de la Région Bretagne et des fonds propres de l’AESCD. Un électricien de Dankassari a été initié à l’énergie solaire en observant l’installation faite par une personne venue de Niamey.

Plate-forme multifonctionnelle innovante de Gofawa
Plate-forme multifonctionnelle innovante de Gofawa