Développement Durable dans les villages de Dankassari : énergie, environnement, assainissement, soutien aux femmes, renforcement des services municipaux

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) soutient ce projet, dans le cadre de son appui à la coopération décentralisée, pour des projets biennaux, sur la période 2020-2021.

A Dankassari, l’objectif du projet est de progresser vers un Développement Durable pour l’ensemble de la population des villages, notamment les femmes et les jeunes, grâce à plusieurs actions étroitement coordonnées. Le résultat global espéré est le renforcement de l’action des autorités municipales en matière d’énergie et d’environnement, la mise en place de formations techniques dans plusieurs domaines, l’amélioration des équipements des structures de santé en énergie solaire et en latrines, le renforcement de l’autonomie des femmes, grâce au planning familial notamment, l’ensemble permettant une continuation significative pour le Développement Durable à Dankassari.

A Cesson-Sévigné, les bénéficiaires principaux sont les élèves du primaire et du collège, grâce à une éducation à la citoyenneté et à la vie associative par une approche concrète de la vie à Dankassari (interventions dans des classes) et des échanges de correspondance scolaire.

Plus précisément les actions suivantes seront mises en œuvre :

  • En matière d’énergie : élaboration d’un plan communal grâce à un état des lieux et une analyse des besoins, équipement en électricité solaire de 5 structures de santé.
  • En matière d’environnement, de sécurité alimentaire et d’assainissement : formations à la régénération assistée des sols, pépinières, formation des maraîcher.e.s, installation et bonne gestion de latrines dans six structures de santé et quatorze écoles.
  • En matière d’autonomisation des femmes et des filles et d’amélioration de la santé de la femme et de l’enfant : micro-crédit, alphabétisation, planning familial, soutien à la scolarisation des filles.
  • Renforcement des services municipaux : sensibilisation à l’importance de l’impôt et à l’état civil, soutien à quatre banques céréalières et à un collège.
  • Communication sur les résultats obtenus, au Niger et en France.
  • Suivi régulier des activités.

Le projet est financée par le MEAE, l’État nigérien, la Ville de Cesson-Sévigné, Rennes Métropole, le SDE35, la Région Bretagne et l’AESCD.

Voir aussi sur le site de l’ambassade de France au Niger.