Cette action est terminée.

A l’Assemblée Nationale : des quotas à la prise de responsabilité

Au Niger la loi sur les quotas promulguée en 2000 garantit un minimum de 10 % de parlementaires et 25% au sein du gouvernement et dans l’administration publique pour chacun des deux sexes et permet donc d’améliorer la présence des femmes.

Le but du projet « Réseau Genre à l’Assemblée Nationale », présenté par le RAEDD et financé par la coopération canadienne, est de contribuer à une participation effective des femmes aux cercles de décisions et l’amélioration de leur représentativité qualitative.

Objectifs

  • Favoriser une meilleure compréhension de l’approche fondée sur le genre et les droits humains par les parlementaires ;
  • Renforcer les connaissances de base des parlementaires sur les textes internationaux sur les droits des femmes ratifiés par le Niger (la CEDEF) et s’appuyer sur cette convention pour promouvoir les droits de la femme ;
  • Contribuer à la promotion de la bonne gouvernance ;
  • Renforcer les connaissances des participants en matière de démocratie et de décentralisation administrative pour un développement économique durable ;
  • Assurer le suivi des actions de l’assemblée nationale en faveur de la femme à travers l’existence d’un réseau genre au sein de l’hémicycle.

Principales activités du projet

Quatre ateliers autour des thèmes suivants :

  • l’approche fondée sur les droits humains ;
  • la CEDEF ;
  • la bonne gouvernance ;
  • la démocratie et la décentralisation administrative.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 15 femmes élues à l’assemblée nationale ;
  • 8 présidents des commissions ;
  • 5 présidents de groupes parlementaires.

Bénéficiaires indirects :

  • 85 députés ;
  • 16 conseillères de villes élues à Maradi, Niamey, Tahoua et Zinder ;
  • 26 conseillères régionales élues ;
  • plus de 557 conseillères municipales ;
  • les femmes de tous les milieux qui vont suivre l’évolution des débats à l’assemblée nationale et qui comprendront que les femmes ont toujours leur place même au sein d’une majorité d’hommes.
Brochure 13 mai 2011
Brochure 13 mai 2011