La mise en place de latrines dans les équipements collectifs (établissement scolaires, structures de santé) est une des priorités du Service Départemental de l’Hydraulique et de l’Assainissement de Dogondoutchi et des communes rurales concernées.

La présence de latrines séparées pour les filles dans les écoles et collèges améliore la sécurité de leur accueil et favorise leur poursuite d’études.

L’action ne se limite pas à la construction mais est accompagnée systématiquement d’une sensibilisation à l’hygiène et d’une formation au bon usage des latrines, en direction des enseignant.es, des comités de gestion et des élèves.

Dans les collèges de Dankassari

Le projet a pour but d’équiper en latrines filles/garçons trois collèges d’enseignement général de la commune rurale de Dankassari, dans les villages de Nakigaza, Karki Malam, Kadandame, Goubey, Bawada Daji, Rouda Goumandey, Gofawa,

Il a également pour objectif d’encourager les jeunes filles (39 % des effectifs dans les collèges concernés) à poursuivre leurs études jusqu’au BEPC, dans un contexte de mariage précoce très répandu.

Quatre collèges ont été équipés dans le cadre d’un projet de l’Etat Nigérien et trois grâce à un financement de Rennes Métropole à l’AESCD, dans le cadre du programme « Progresser vers les Objectifs du Développement Durable dans les villages de Dankassari ».

Dans les cases de santé et les écoles de Dankassari

Une subvention de Rennes Métropole à l’AESCD a été approuvé fin 2018. Trois cases de santé ont été équipées en 2019 d’une cabine deux blocs et douche dans les villages de Douzou, Saouri- Kaifi et Bare-Bari. Par ailleurs l’état nigérien a installé trois blocs de latrines trois cabines dans les écoles de Sabara et Roumboukawa (commune de Soucoucoutane) grâce à un financement de SwissAid.

Une subvention de Rennes Métropole à l’AESCD a permis en 2020 l’équipement en blocs de latrines équipées d’une cabine de douche des structures de santé des villages suivants : Gofawa, Kolmey et Dogontapki. Pour l’action financée en parallèle par l’État nigérien, il s’agit d’équiper en latrines munies d’un robinet d’eau les écoles des trois gros villages de Kadandamé, Roumouki Kadandamé et Dangari, lors de la mise en place d’une AEP multivillages. La construction des latrines a été terminée fin janvier 2021.

Au collège de Bagaji

Un financement de Rennes Métropole à l’AECIN a été approuvé fin 2018. Il a permis la construction d’un bloc de latrines supplémentaire au collège de Bagaji, qui dispose donc maintenant d’un bloc pour les filles et d’un bloc pour les garçons.

Trois nouveaux collèges équipés en 2021

Construction de trois blocs de trois latrines (un pour les enseignants, un pour les élèves filles et un pour les élèves garçons) dans les collèges de Doubalma à Soucoucoutane, de Salga à Matankari et de Issakitchi à Dogonkiria. Les financements ont été obtenus auprès de l’AELB, du FORIM, de Rennes Métropole et du CEBR.
Il faut noter que ces projets de construction sont réalisés par des entreprises du département de Dogondoutchi et contribuent donc également au développement de l’économie locale.