Depuis le début des années 2010, Bawa Kadade Riba s’intéresse au cinéma documentaire. Il participe à plusieurs formations et rencontres cinématographiques avant d’obtenir en 2016 son master 2 en réalisation documentaire au Sénégal (Saint Louis). Il a réalisé un film d’école (court métrage) « Le Cheval, Malick et Moi », coréalisé un film collectif long métrage « Ecole des Otages » toujours dans le cadre de la formation.

« Étincelles » , datant de 2019, est son premier long métrage documentaire. Il se déroule à Mailo, un des villages de Dankassari.

« Le garage de Zara », visible sur arte.tv est un documentaire datant de 2022, dans le cadre de Generation Africa - Récits pluriels sur la jeunesse d’un continent

Bawa préside l’Association Culture Plus Niger. Il est à l’origine du projet Muryar Mata.

Il est un des auteurs des sketches filmés "Akwai Magana ! On va en parler".

Bawa est le président de Nouvel Espoir, membre du collectif Tarbiyya Tatali depuis août 2022.