A Dogon Doutchi

Ouvert depuis 2003, le bureau-comptoir permet à Tarbiyya-Tatali (RAEDD) de structurer son action et de rester en contact constant avec la population

Les archives de l’Association et des renseignements sur les différents villages où elle intervient sont stockés dans le local, situé à coté du marché de Dogon Doutchi.

Lorsqu’ils viennent au marché, les représentants des différents villages passent au bureau-comptoir pour discuter des actions en cours. Ce contact régulier contribue au suivi des actions et à l’auto-développement des villages.

A Agadez

Un bureau-comptoir basé sur les mêmes principes a également été mis en place à Agadez dans le cadre de la coopération décentralisée entre les Côtes d’Armor et le département de Tchirozérine.

A Tahoua

Depuis l’automne 2007, une antenne du RAEDD s’est ouverte à Tahoua.

Grâce à un financement de l’agence canadienne pour le développement international, à travers son fonds d’appui à la lutte contre la pauvreté, l’antenne de Tahoua viendra en appui à trois écoles primaire de Kaou (département de Tchintabaraden).

Trois actions sont développées :

  • Opération « un manuel par élève et par discipline »
  • Amélioration de l’environnement scolaire (adduction d’eau courante, latrines, clôtures, plantation d’arbres)
  • Mise en place d’un troupeau pédagogique

A Niamey

Un local de l’association avec un secrétariat est au service de la coordination nationale.

Bori Zamo, responsable du <span class="caps">RAEDD</span> à Dogondoutchi
Bori Zamo, responsable du RAEDD à Dogondoutchi