Lougou, située dans la commune rurale de Dankassari, est un village très important dans l’histoire de l’Arewa et du Niger. C’est la résidence de la Saraouniya, reine traditionnelle et prêtresse de la religion azna.

Lougou est actuellement très pauvre. Avec l’accord de Saraouniya Aljimma, les actions de Tarbiyya Tatali y ont commencé en 2002.

Des signes d’espoir

L ’état recommence à s’intéresser à Lougou, longtemps délaissé. On constate que le village commence à se repeupler.

Les femmes de l’Arewa se sont réunies à Lougou le 13 mai 2005, journée de la femme nigérienne, puis de nouveau le 13 mai 2007.

Un point d’eau autonome composé d’un château d’eau, deux bornes-fontaines et deux robinets équipant l’école et la case de santé, a été mis en place en 2013.

Le film Lougou a enfin de l’eau met en évidence les changements positifs dans la vie du village. Le film a été projeté à Lougou et Dankassari par ses réalisateurs Idi Nouhou et Saradji Bakabe.

Articles liés

Archives