L’ANIRE, association de droit français, a vu le jour le 12 octobre 2013, elle a été officiellement promulguée au J.O du 15 mars 2014. Intitulée précédemment AENIRE (Association des Etudiants Nigériens de Rennes), elle est devenue ANIRE (Association des Nigériens de Rennes) après une AG tenue le 20/05/2017.

Elle a pour but de regrouper tous les nigériens vivant à Rennes et est ouverte à toutes et à tous. Son objectif est de créer un espace de solidarité entre ses membres, de promotion, de découverte et de connaissance du Niger dans toute sa diversité, de participer à la vie associative de Rennes, et de développer à Rennes l’esprit de solidarité et de partenariat Nord/Sud.

Ses activités s’effectuent dans un esprit de convivialité et de fraternité, promouvant l’esprit de partage et d’accueil qui est l’immense richesse du Niger. Ses premières réalisations : la fédération des nigériens de Rennes et le renforcement de leur cohésion, l’organisation de table-rondes et de débats.

Tarbiyya Tatali attache beaucoup d’importance au travail en commun entre nigériens et français, en France comme au Niger. L’AECIN notamment a toujours eu un vice président ou une vice présidente nigérienne, et des nigériens et nigériennes actifs dans l’association. Elle compte plusieurs membres nigériens dans son Conseil d’Administration. Beaucoup sont étudiants, membres de l’ANIRE.

L’AECIN et l’ANIRE sont membres du Conseil des Nigériens de France.

 

Articles liés

Archives